Édito 15-16

De Méhul et Beethoven jusqu’aux musiques contemporaines, le Chœur & Orchestre Sorbonne Universités vous propose en 2015-2016 une programmation riche et variée qui explorera de nombreux aspects du répertoire musical savant.

À l’occasion de la célébration du 150e anniversaire de sa naissance, nous sommes très heureux d’honorer le célèbre compositeur finlandais Jean Sibelius. L’imposante Symphonie n°5, « puissant chant de vie » (Richard Millet), représente la quintessence de son style : tout de majesté, de grandeur, de lenteur, mais aussi, ici ou là, de grâce vaporeuse et de douceur hypnotique.

Nous aurons également la joie de vous donner à découvrir en création mondiale (mars 2016) une œuvre pour soprano, chœur mixte et ensemble instrumental, commandée à la compositrice chinoise de renom Xu Yi. En compagnie d’œuvres de Beethoven, de Méhul - son contemporain - et de Henri Tomasi dont nous interprèterons les Fanfares liturgiques (version pour soprano, chœur mixte, ensemble de cuivres et percussions), la musique de Xu Yi ne manquera pas de nous faire voyager entre les continents, reflétant cette confidence livrée par la compositrice à Michèle Tosi :
« j’ai l’âme chinoise et le cœur français ».

D’un voyage à l’autre : le Chœur Sorbonne Universités vous entraînera au cœur des musiques hongroises (Bárdos, Bartók, Kodály…), tchèques (Martinu) et nordiques (Lauridsen, Rautavaara, Sandström,Tormis…), recélant tant de chefs-d’œuvre de l’art choral, fortement imprégnés d’éléments textuels, mélodiques et stylistiques puisés au cœur des musiques traditionnelles.

Comme à l’accoutumée, nous accueillerons également la lauréate de l’édition 2015 du Concours « Jeunes Solistes de la Sorbonne » (œuvres de Saint-Saëns et Franck Martin).

Enfin, Dvorak, Franck et Brahms seront également convoqués : vous pourrez entendre de magnifiques œuvres pour chœur et orchestre trop rarement données. L’oratorio Rébecca sera ainsi joué en la basilique Sainte-Clotilde dont Franck, organiste novateur, tint l’un des plus beaux instruments de Cavaillé-Coll durant trente-deux ans.

Orient et Occident ; contemplation et énergie ; profane et sacré : la musique, langage vivant s’il en est, vous procurera encore, à l’occasion de cette nouvelle saison, d’intenses émotions. Nous sommes impatients de les partager avec vous.

Vincent Barthe et Ariel Alonso