Portrait : Ross, ténor

Ross fait partie du pupitre des ténors du Chœur Sorbonne Universités et sera sur scène les 28 et 30 mars prochains pour les concerts Shakespeare in songs.

© Léo Andrés

Quel est ton parcours universitaire et musical ?

Je suis en troisième année de Licence en Littérature française. Je suis à Paris-Sorbonne dans le cadre d’un échange Erasmus pour l’année 2016-2017. Je n’ai pas eu de parcours musical universitaire, mais j’étais enfant de chœur quand j’étais petit et j’ai toujours chanté dans des chœurs. Et cette année je chante au COSU !

Pour quelles raisons as-tu décidé d’intégrer le COSU ?

Quand je suis arrivé début septembre, je voulais absolument faire un effort pour intégrer une activité afin d’améliorer mon français et de me faire des amis français. Je voulais rejoindre quelque chose qui était lié à la musique car je n’ai pas beaucoup l’occasion de pratiquer la musique dans le cadre de ma Licence. Alors quand j’ai vu le COSU listé dans les activités culturelles sur le site de la Sorbonne je me suis inscrit immédiatement ! J’y suis allé et on m’a proposé une place dans le pupitre des ténors.

En tant qu’étudiant étranger, faire partie du COSU t’a-t-il permis de t’intégrer plus facilement au sein de l’université ?

Je n’avais pas un bon niveau de français quand j’ai commencé mon année. Erasmus est une superbe opportunité pour rencontrer des personnes de pays différents mais avec le risque de ne finalement pas beaucoup parler français. Faire partie du COSU m’a permis de rencontrer des gens (et de m’en faire des amis), et en plus d’améliorer mon niveau de français. Pendant notre tournée à Abu Dhabi en novembre, nous avons passé cinq jours ensemble en continu et j’ai vraiment eu l’occasion de m’immerger dans l’ambiance du chœur. Je suis devenu plus proche de mes camarades et mon français s’est beaucoup amélioré ! C’était une expérience inoubliable ! En rentrant j’ai vraiment vu la différence au niveau de la langue. Je vais devoir malheureusement retourner à Londres fin mai, c’est dommage car je me sens bien ici !

Que peux tu nous dire sur le programme Shakespeare in songs ?

C’est un ensemble d’œuvres inspirées de textes de Shakespeare. Le théâtre de Shakespeare est très musical et se prête à être chanté. Un bon exemple de cette musicalité est la comédie The Tempest d’où viennent beaucoup des œuvres que nous chantons dans ce programme. Dans cette comédie, le personnage principal est un esprit du nom d’Ariel et Shakespeare a écrit les paroles de chansons pour lui : les Songs of Ariel. Plusieurs compositeurs s’en sont emparés et nous abordons dans ce programme les versions de certains d’entre eux. Le programme est un peu comme une étude avec des interprétations différentes. J’adore ce programme ! J’ai découvert Mäntyjärvi qui a écrit Come Away Death et c’est maintenant ma chanson préférée.

Tu chantes en solo dans Songs of Ariel from Shakespeare’s Tempest de Frank Martin. Comment t’y es-tu préparé ?


Ce solo m’a été confié lors d’une répétition des pupitres d’hommes. J’ai travaillé dur chez moi pour le préparer, car il est pour baryton. J’ai dû transposer tout le solo pour ma voix !

Comment vois-tu ton avenir professionnel ?

J’ai très envie de travailler dans la comédie musicale ! À Londres, j’ai fait une année de césure avant ma Licence, durant laquelle j’étais dans une troupe de comédie musicale : Brick Lane Music Hall. Je suis resté un an avec eux et j’ai commencé ma Licence juste après. Je pense y retourner dès mon retour à Londres. C’est une troupe de music hall donc chaque acteur doit avoir un talent particulier. Pour moi c’est le chant et la danse néerlandaise !

Concerts Shakespeare in songs

Mardi 28 mars 2017 | Auditorium Sorbonne Universités | UPMC
Jeudi 30 mars 2017 | Amphithéâtre Richelieu | Sorbonne

 

En savoir plus