Portrait : Coralie, hautbois

© Léo Andrés

Quel est ton parcours universitaire et musical ?

Je suis en deuxième année de licence de Musicologie. Je suis entrée à l’université l'année dernière et au COSU en même temps. Pour la musique, j'ai commencé le hautbois il y a 12 ans à Chartres et depuis que j'ai commencé l'université, je suis au CRR de Paris en cycle spécialisé.

Pourquoi avoir choisi le hautbois ?

J'ai fait de l'éveil musical, donc j'ai essayé tous les instruments. J'hésitais beaucoup entre le violon et le hautbois. Comme ma sœur faisait déjà du violon et que j'adorais la professeure de hautbois, j'ai choisi cet instrument.

Que t'apportes le fait de jouer en orchestre ?

Dans le cursus instrumental, on n’a pas forcément l'occasion de jouer à plusieurs, à part en formation de musique de chambre. Je trouve ça plus intéressant d'apprendre à jouer avec les autres, de jouer de grosses œuvres et de ne pas être tout le temps tout seul. Alors qu'en solo, ce ne sont que des concertos et des morceaux de solistes. L'orchestre c'est plus sympa, même pour l'ambiance et la cohésion avec le groupe !

Quel est l’événement de la saison du COSU que tu attends avec le plus d'impatience ?

Les concerts en général, c'est ce qu'on attend tous ! Mais le concert de la Symphonie n°9 de Beethoven, on l'attend forcément beaucoup parce qu'il s'agit d'une œuvre importante. Personnellement, je trouve aussi que c'est une œuvre difficile à jouer en entier : la partition est longue et c'est dur physiquement. Du coup, le moment où on y arrive est vraiment génial.

Quelle est la pièce que tu aimerais interpréter au COSU ?

Le Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov ! C'est une pièce que j'adore vraiment, que j'ai déjà jouée et que j'aimerai avoir l'occasion de rejouer. Mais il n'y a pas de pianistes au COSU alors je ne sais pas si ce genre de pièce pourrait être montée.

Dans quel lieu rêverais-tu de jouer avec le COSU ?

Sur Paris, je pense à la Grande Salle de la Philharmonie forcément. On aimerait tous jouer à cet endroit à mon avis, pour le prestige de la scène. L'acoustique et les sonorités y sont superbes en plus de la très belle architecture de la structure.