Mathilde Reuzé, lauréate du Concours Jeunes Solistes

Grand Prize Virtuoso

Née au Mans en 2001, Mathilde débute le violoncelle en 2006 et obtient en juin 2017 à l’âge
de 16 ans le DEM au CRR de Paris en même temps que le Baccalauréat série L avec mention assez
bien.

Parallèlement à ses études musicales et générales, elle se présente dans différents concours
nationaux et internationaux. En 2017, elle remporte un premier prix (Prix du Ministre de
l’Enseignement belge) dans la catégorie des 15-18 ans ainsi que le Prix spécial de la meilleure
interprétation des œuvres de François Servais délivré par la Société Servais au Concours de
Woluwe-Saint-Pierre (Belgique). En 2018, elle obtient entre les mois de janvier et juin le Premier
Prix d’excellence à l’unanimité au Concours Vatelot-Rampal à Paris, un Premier Prix à la Grand
Prize Virtuoso Competition qui l’invite à se produire à la cérémonie de remise des prix dans la
Wiener Saal du Mozarteum de Salzbourg en juillet ainsi que le Prix Concerto à l’unanimité du
Concours Jeunes Solistes Sorbonne Université qui lui permettra de jouer en soliste avec
l’Orchestre Sorbonne Université en mars 2019.

Très jeune, elle pratique l’orchestre en intégrant l'Orchestre Symphonique de la Haute
Mayenne en 2009 à l’âge de 8 ans. Elle interprète cette même année la Vocalise de Rachmaninov en
soliste avec cette formation devant 1600 spectateurs. En 2015, elle enregistre l’Allegro
appassionato
de Saint-Saëns.

Il lui arrive également de se produire en violoncelle seul. Ce répertoire l’amène à être invitée
en tant que jeune talent dans le cadre de la 8e édition du festival « Été musical à Dinan » le 1er
août 2016. En octobre 2017, elle enregistre dans les grottes de Saulges en Mayenne la pièce, Vision d’un autre monde de la compositrice Christine Jeandroz.

Durant l’été 2017, elle rencontre Jérôme Pernoo à l’Académie Internationale de Nice. Elle
suit maintenant régulièrement ses conseils à l’occasion de stages tout au long de l’année.
Actuellement en classe de perfectionnement au CRD de Cachan dans la classe de Marie-
Thérèse Grisenti, elle poursuit en parallèle des études de musicologie à Sorbonne Université en deuxième année de Licence.