Le mot du Président du COSU

Le COSU a porté haut les couleurs de Sorbonne Universités et de son Collegium Musicae au cœur de Shanghai pour l'ouverture du 9e China International Youth Arts Festival qui se tient cette année à Fengxian du 17 au 25 septembre.

Durant une semaine, soixante de nos étudiant-es ont répété à Fengxian avec une vingtaine d'instrumentistes chinois et les chœurs de l'East China Normal University et du Shanghai Conservatory of Music.

Sous la direction du chef Li Jian, cet ensemble a interprété le Concerto de piano Yellow River avec le soliste Wu Muye, qui fut étudiant à l'UFR de musicologie et au CNSMDP, et la Neuvième Symphonie de Beethoven. D'abord dans le Conference Hall de Fengxian le 17 septembre devant les responsables nationaux de la Culture, les édiles de la ville et quatre Présidents d'universités de Shanghai. Puis, le 18 septembre, au Grand Théâtre, sur la Place du peuple en plein Centre de Shanghai, devant un public conquis par le talent de nos jeunes musicien-nes.

Les étudiant-es ont beaucoup apprécié cette immersion dans le monde culturel chinois et ne manqueront pas de profiter des opportunités qui s'ouvriront dans le futur grâce aux liens tissés par la musique et aux rencontres organisées entre les enseignants des universités à cette occasion.

Nous pouvons les remercier pour le travail musical accompli sous la direction du talentueux chef chinois et pour leur capacité à tout donner d'eux-mêmes sachant qu'ils représentaient la France, Sorbonne Universités et son Collegium Musicae dans des lieux extrêmement prestigieux et impressionnants.

Nous devons aussi chaleureusement remercier Lucie Paladino, Emilia Vergara, Faustine Dussaix et toute l'équipe du COSU pour la qualité de l'organisation malgré les difficultés inhérentes aux différences de cultures entre les deux pays.
 
Merci à Gilles Demonet, qui est à l'initiative de cette invitation de l'orchestre dans ce grand Festival chinois, et dont les étudiantes chinoises et françaises, aujourd'hui diplômées du Master pro Gestion et administration de la musique de  Paris-Sorbonne, ont su collaborer efficacement pour monter ce projet international.
 
Merci à la Direction de l'UFR de Musique et musicologie qui a permis le départ des étudiants jusqu'au lendemain de la rentrée et aux autres Directeurs d'UFR qui ont accepté de laisser en totalité l'Auditorium de Clignancourt pour les répétitions à Paris.

Merci enfin à Sorbonne Universités qui soutient et finance, avec l'Université Paris-Sorbonne, ce COSU que j'ai l'honneur de présider et que j'ai eu le privilège et le plaisir d'accompagner dans cette très belle aventure.

Frédéric Billiet
Président du COSU